Des nouvelles d’Ethiopie

Publié le 11 décembre 2019

Après le prieuré et le Centre Saint-Jean, la nouvelle chapelle des frères d’Addis-Abeba, dernière étape du grand projet de construction Epifania, s’apprête à sortir de terre. Pour prêter main forte aux ouvriers éthiopiens, deux nouveaux volontaires de l’Oeuvre d’Orient sont arrivés sur place début septembre.

Pour inaugurer le Centre Saint-Jean et fêter les dix ans de leur présence en Ethiopie, les frères s’apprêtent pour l’heure à recevoir le cardinal Berhaneyesus Demerew Souraphiel, archevêque d’Addis-Abeba ainsi que les frères du Vicariat Afrique, le 25 janvier prochain pour une journée de fête et d’action de grâces.

Pour financer ce projet d’ampleur, ils font toujours appel à la générosité de ceux qui le souhaitent.

Toutes les informations sont à retrouver sur leur site Internet, rubrique “projet” et “Nous aider”.

Découvrez la mission des frères en Ethiopie

Nouvelle publication

Publié le 9 décembre 2019

Nouveau livre de frère Jean-Philippe

Après le succès de son livre témoignage Que celui qui n’a jamais péché, paru en 2013, frère Jean-Philippe publie : Qui leur jettera la première pierre ?, aux éditions Salvator.

Fondateur de l’association Magdalena, qui accompagne des personnes en situation de prostitution au Bois de Boulogne, frère Jean-Philippe leur donne cette fois-ci la parole et plonge le lecteur dans la réalité de l’accompagnement de ces hommes et ces femmes en quête spirituelle.

Les témoignages poignants des bénévoles et des “filles du bois” montrent comment ne pas avoir peur d’aller à leur rencontre, même si elles paraissent très loin de nous, elles sont dans une grande attente d’être reconnues d’abord comme des personnes” explique le frère. “Nous découvrons avec elles la proximité de Marie, Mère des plus pauvres et nous découvrons aussi Marie-Madeleine dans son amour inconditionnel pour Jésus qui l’a sortie de ces galère sans issues“.

Un livre fort, qui rappelle que l’Eglise “doit être le refuge des pécheurs“.

Commander ici

Le site Internet de l’association Magdalena

Revue de presse

Publié le 14 novembre 2019

Article Kara

Le site Internet d’information republicoftogo.com a rapporté le 14 novembre la visite de Marc Vizy, ambassadeur de France au Togo au complexe socio-éducatif Lumen Valley, un projet de grande ampleur porté par les frères de Kara au Togo.

Ce lieu de formation et de ressourcement pour les jeunes “a bénéficié cette année d’un financement du Service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France, visant à soutenir des programmes de formation professionnelle dans les domaines de la taille des pierres et de la technique de couverture en chaume, accompagnés par des maîtres chaumiers du département de la Loire-Atlantique en France” rappelle l’article.

Qu’est-ce que Lumen Valley ?

Nous voudrions, en coopération avec l’Eglise de Kara et les diverses autorités civiles, offrir, en particulier à la jeunesse, une lumière d’avenir créative et profonde” expliquent les frères sur le site internet du projet.

Formation en économie sociale et solidaire, vie spirituelle, centre de ressourcement et sensibilisation au tourisme inclusif sont les déclinaisons de ce projet de “partage et de recherche de la vérité – dans un cadre magnifique – pour faire grandir la confiance, la communion et l’équilibre profond de la personne“.

Une belle réussite de coopération franco-togolaise honorée par la visite de l’ambassadeur.

Lire l’article

Découvrir le projet Lumen Valley

Retraite pour étudiants à Laredo

Publié le 10 novembre 2019

Retraite pour étudiants à Laredo

Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau. J’ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair (Ez. 36, 26).” Voici le thème de la retraite Cor Novum qu’ont organisé du 7 au 10 novembre les frères de Laredo au Texas (USA), pour plus de soixante-dix étudiants.

Un événement missionnaire par essence puisque durant douze semaines, une équipe d’une trentaine d’étudiants a cheminé dans un parcours de formation et de préparation de la retraite, tout en évangélisant le campus universitaire pour inviter d’autres étudiants à vivre ces quatre jours.  Parmi ces invités, certains sont alors venus pour retrouver un dynamisme dans leur foi, d’autres l’ont redécouverte après un temps d’éloignement parfois assez prolongé.

Autre particularité, chaque aspect de la mise en oeuvre de la retraite était confié aux étudiants, de la levée de fonds jusqu’à l’insertion des retraitants dans de petites fraternités à la fin du séjour, afin qu’ils puissent poursuivre leur chemin dans l’Eglise avec d’autres jeunes.

Combien la joie surabonde de voir que l’Esprit peut refaire les cœurs des uns et des autres“, témoigne frère John-Michael-Paul, aumônier de la retraite. “C’est un honneur de pouvoir témoigner du don infatigable et plénier de ces jeunes. Que Dieu continue à faire son oeuvre dans leurs cœurs!”

Revue de presse deuxième session du Chapitre général

Publié le 6 novembre 2019

Capture du site Zenit, 5 novembre 2019

Mardi 5 novembre, l’agence d’information internationale Zenit diffusait un article sur leur site internet. Au cœur du sujet, la deuxième session du Chapitre général des Frères de Saint-Jean qui s’est déroulée du 22 octobre au 1er novembre 2019 rassemblant 50 frères. L’article mentionne en particulier la venue de Mgr Carballo et le message qu’il a adressé aux Frères de Saint-Jean ainsi que les sujets majeurs de ce Chapitre général, dont le rapport au fondateur.

Lire l’article sur le site internet de Zenit

À voir sur…

Magazine d'actualité religieuse sur KTOTV

Communiqué de presse et message du Chapitre général

Publié le 6 novembre 2019

Logo des Frères de Saint-Jean

 

 

 

Rimont, le 5 novembre 2019,

Communiqué de Presse

Une déclaration sur le charisme et le rapport au fondateur 
élaborée et votée en Chapitre Général des Frères de Saint-Jean.

La seconde session du Chapitre général des Frères de Saint-Jean s’est tenue du 22 octobre au 1er novembre 2019, à Saint-Jodard. Elle a à nouveau rassemblé 50 capitulants venus du monde entier : Afrique, Asie, Amériques, Europe et Océanie.
Les Frères de Saint-Jean rendent grâce pour ce Chapitre Général qui marque une étape importante de la vie de la communauté et un jalon d’espérance pour l’avenir. Cela a été rendu possible notamment par la qualité du travail préparatoire, le désir de conversion, et une attention particulière à la dimension ecclésiale.

Les Frères de Saint-Jean avaient invité plusieurs intervenants extérieurs pour les accompagner dans leurs travaux : Mgr José Rodriguez Carballo, Secrétaire de la Congrégation pour la Vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostolique à Rome, un médecin psychiatre et spécialiste de la psychologie de groupe, sœur Noëlle Hausman, théologienne de la vie consacrée et le frère Philippe Toxé, dominicain, prieur du couvent de Lyon et canoniste.
A travers la diversité et la complémentarité des avis des membres du Chapitre, une convergence de fond s’est dégagée autour de sujets aussi fondamentaux que le charisme de la communauté et le rapport au fondateur. Elle s’est concrétisée dans une déclaration, élaborée et votée par le Chapitre, qui donne des axes clairs et invite l’ensemble des frères de la Communauté à poursuivre le travail sur ces sujets. Sur le rapport au fondateur, il y est écrit en particulier : Si le charisme est une vie selon l’Esprit Saint, le P. M.-D. Philippe, en raison des graves abus qu’il a commis, ne peut pas être un modèle de cette vie. En conséquence, les Frères ne se réfèrent plus à lui comme à une norme pour actualiser leur charisme aujourd’hui.
La déclaration explicite également des éléments du charisme et du patrimoine spirituel des Frères de Saint-Jean. En effet, le Chapitre Général a été l’occasion pour les frères capitulants de prendre davantage conscience, en partant notamment de textes du Magistère et des expériences spirituelles authentiques vécues dans les prieurés, que le charisme de la communauté est un élément dynamique sans cesse à actualiser à partir de la vie de l’institut et des appels de l’Église.
Au-delà de la question du rapport au fondateur, la question des abus a également été traitée lors cette deuxième session, notamment l’accompagnement des victimes, l’accompagnement des auteurs d’abus, la réparation due aux victimes, et la poursuite du travail de recherche sur les causes. D’autres sujets de grande importance, tels que la formation et une structure de gouvernement décentralisée, ont également été travaillés lors de cette session particulièrement dense.
Ces travaux ont fait l’objet d’un message final adressé aux frères, comportant la déclaration du Chapitre sur le Charisme et le rapport au fondateur. En annexe au message final a été jointe la lettre de Mgr Carballo adressée aux frères, et reprenant l’essentiel de son intervention orale aux membres du Chapitre.
Les Frères de Saint-Jean sont particulièrement reconnaissants à Mgr Carballo, qui s’est présenté au Chapitre en frère pour les encourager et en représentant de l’autorité de l’Église pour les accompagner. Il les a appelés, au discernement, à la lucidité et à l’audace. Il a insisté sur la confiance que l’Église fait à la communauté et sur l’esprit d’espérance avec lequel l’ensemble de la Famille Saint-Jean doit avancer et poursuivre sa mission : « N’entretenez pas de nostalgie pour la vie passée, soyez attentifs à la vie qui se manifeste aujourd’hui dans vos communautés ».
Les Frères de Saint-Jean sont conscients que ce Chapitre Général est une étape clé et que le travail doit se poursuivre pour permettre à la communauté d’exprimer la vitalité de son charisme au service du Christ et de son Église.

Lire le message final, la déclaration et la lettre de Mgr Carballo.

Contact presse :
Frère Jean-Yves
contact.presse@stjean.com

Frères de Saint-Jean
Notre Dame de Rimont, 3 rue de l’ancien séminaire, 71390 Fley
03 85 98 18 98

Nouvelle publication

Publié le 2 novembre 2019

La lumière du plus grand amourLe 7 novembre 2019 parait le livre de frère Jean-Stéphane Bonte : La lumière du plus grand amour, essai sur la dimension du mystère de Jésus-Christ contemplée par saint Jean, aux éditions Parole et Silence.

Le témoignage majeur que nous avons sur Jésus est celui des quatre Évangiles qui constituent comme le « cœur » de la Bible. Tout chrétien est ainsi directement concerné par les questions suivantes, de même que tout homme étonné et fasciné par Jésus, ce personnage historique sans pareil dans l’histoire de l’humanité : pourquoi quatre Évangiles et non un seul ? Quel est le regard propre à chaque évangéliste sur Jésus ?

Cette question se pose de manière particulière pour l’Évangile selon saint Jean qui est atypique, non « synoptique ». Cet Évangile frappe, en effet, par sa profondeur contemplative en même temps que par sa précision historique et géographique, celle d’un témoin très proche de Jésus. Quelle est la dimension du mystère de Jésus-Christ particulièrement regardée par saint Jean dans son Évangile, ses Lettres et son Apocalypse ?

“Avec cette étude à la fois spirituelle, théologique et scripturaire, éclairée par les Pères et Docteurs de l’Église mais également par tout l’apport de la théologie du corps du saint Pape Jean-Paul II, le frère Jean-Stéphane nous offre un heureux développement de la spiritualité de sa Communauté, ce dont nous pouvons nous réjouir” affirme Mgr Dominique Rey, évêque de Frejus-Toulon au sujet du livre. “C’est également une invitation pour tout chrétien à explorer l’admirable et harmonieuse sagesse de Dieu à travers les saints Évangiles, prodiges de l’Esprit Saint, que l’auteur relie par des parallèles étonnants dans ce travail aussi érudit qu’accessible”.

Pré-commande et commande du livre

Nouvelle publication

Publié le 24 octobre 2019

Ce que dit la Bible pour le pardon

Frère Marie-Jérôme Ternynck publie le 24 octobre Ce que dit la Bible sur le pardon, aux éditions Nouvelle Cité.

Que serait l’homme sans le pardon possible dans sa vie ? La vie fraternelle connaît son lot de blessures, de trahisons, d’erreurs offensantes. Qu’est-ce qui peut permettre un nouveau départ si ce n’est le pardon, mystère de la liberté humaine ? C’est souvent l’intervention divine qui aidera à une prise de conscience ou à un acte réparateur. La Bible nous raconte des histoires de trahison, de colère, de rancœur et de vengeance… et parfois de pardon. Il est rare car il requiert une grandeur d’âme qui permette de dépasser la marque du passé et de se projeter à nouveau dans l’avenir. L’immense amour de Dieu ne trouve-t-il pas sa plus belle expression dans le pardon à l’homme repentant ?

En 2018, frère Marie-Jérôme avait déjà publié un ouvrage sur le sujet, intitulé Le pardon, un chemin de liberté et de vie.

Commander Ce que dit la Bible sur le pardon.

2e Session du Chapitre Général d’octobre 2019 au jour le jour

Publié le 21 octobre 2019

Spécial Chapitre général deuxième session

Introduction à la deuxième session du Chapitre général

Téléchargez notre communiqué de presse ici

Communiqué de presse et message final du Chapitre général

Télécharger ici le communiqué de presse du 5 novembre 2019

Veuillez trouver ci-dessous le lien pour accéder au message final du Chapitre général élaboré et voté par l’ensemble des capitulants ainsi que la lettre aux frères de Mgr Carballo, Secrétaire de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée.

Télécharger ici le message final

Vendredi 1 novembre 2019

C’est en cette solennité de la Toussaint que notre Chapitre général s’achève. Ce matin, nous avons procédé aux dernières délibérations et aux derniers votes. La messe de la solennité a été au cœur de notre journée. Nous avions commencé notre deuxième session par la fête de Saint Jean-Paul II et nous la terminons par la Toussaint.


L’après-midi a été principalement consacrée à la relecture et au vote du message final. Il sera diffusé très prochainement sur notre site.

Nous avons pris le temps lors d’une dernière séance de nous écouter les uns les autres, chacun pouvant exprimer ce qu’il souhaitait partager sur cette expérience de travail et de discernement communautaire.

L’homélie de notre Prieur général, frère François-Xavier est une belle conclusion du travail intense que nous avons mené pendant ces 11 jours :

Jeudi 31 octobre 2019

Notre deuxième session du Chapitre général touche à sa fin… Nous avons aujourd’hui voté diverses décisions ou orientations concernant par exemple : un gouvernement plus décentraliser et la création de commissions. Nous avons terminé la journée en travaillant ensemble sur le message final.

Ce soir nous aurons une veillée de prière tous ensemble pour demander l’Esprit Saint sur chacun de nous et sur toute notre Communauté

C’est frère Baudouin qui revient sur cette journée :

Mercredi 30 octobre 2019

Nous avons accueilli aujourd’hui le frère Philippe Toxé, dominicain, prieur du couvent de Lyon et canoniste. Avec lui, nous avons pu échanger sur les perspectives possibles d’amélioration de notre gouvernance.

Nous avons poursuivi par des échanges autour de quelques-unes des nombreuses motions présentées au Chapitre général. En effet, tout frère profès perpétuel peut s’adresser à cette instance et faire une proposition. Nous avons ensuite de nouveau parler du sujet des abus. Les frères qui le souhaitaient ont pu s’exprimer suite aux rapports des différentes interventions que nous avions entendues samedi dernier sur ce thème.

L’après-midi a été consacrée à un nouveau sujet, celui de la vieillesse et de la dépendance. Une commission de frères accompagnée par des professionnels qui travaille depuis deux ans sur le sujet a pu exposer des conclusions et entendre les réactions des capitulants.

C’est frère Gaétan, notre Économe général qui nous partage le déroulé de cette journée :

Mardi 29 octobre 2019

L’intégralité de notre journée a été consacrée à un travail de réflexion sur un nouveau modèle de gouvernement. Nous avions commencé hier, et nous avons poursuivi aujourd’hui de manière méthodique. En petits groupes, nous avons élaborés des structures de gouvernement qui permettraient une juste décentralisation. Ensuite, nous sommes passés dans les différents groupes pour échanger, critiquer, améliorer le travail de chacun. Nous avons retravaillé nos modèles puis les avons présentés en séance plénière. La journée s’est terminée par un grand tour de table ou chacun a pu exprimer son point de vue sur cette question importante.

Le chapitre général c’est aussi toute une vie en dehors des séances : des moments de prière, les repas et les services, etc. En voici quelques exemples :

C’est aujourd’hui frère Mickael Therese du prieuré de Christchurch en Nouvelle-Zélande qui nous partage le déroulé de cette journée :

Lundi 28 octobre 2019

C’est au septième jour de notre Chapitre que nous avons commencé à travailler sur la décentralisation de nos structures de gouvernement. Après un rappel des enjeux, de l’historique de cette question dans notre communauté, la question a été posée : “ Quel modèle de gouvernement voulons-nous en vue d’une décentralisation plus grande ? ” Pour y répondre, nous avons d’abord travaillé en petits groupes sur des arguments en faveur d’un changement ou non. Ensuite, nous avons, toujours en petits groupes, réfléchi sur ce qu’il faudrait maintenir, amplifier, changer et expérimenter.

Cette décentralisation touche aussi la formation, c’est pourquoi il a été aussi discuté de la possibilité de délocaliser une part de notre formation au niveau de certaines régions.

Nous avons ensuite écouté le rapport de l’Économe général et échangé avec lui. Puis nous avons procédé à un vote précisant des orientations en vue de l’élaboration en cours de la Ratio formationis. Nos travaux se sont conclus par une réflexion sur  la question des fondations et des fermetures de prieurés.

C’est aujourd’hui frère Justin qui nous partage le déroulé de cette journée :

Dimanche 27 octobre 2019

Nous sommes maintenant à un moment de notre chapitre général où le travail se fait sur des textes. Ce matin, nous avons repris notre travail sur l’expression de ce qui nous fait vivre, sur notre positionnement à l’égard du fondateur, et enfin sur notre patrimoine spirituel.

La messe dominicale, présidée et prêchée par frère François Frédéric, notre Maître des études, a été célébrée avec tous les capitulants et les frères de Saint Jodard. Frère François-Frédéric nous a exhortés à l’humilité. Retrouvez son homélie ci-dessous :

L’après-midi a été consacrée au travail sur la Ratio formationis. Il s’agissait de recevoir le compte-rendu de la commission sur la consultation des vicariats sur la formation puis de choisir des orientations en vue de la rédaction d’un premier texte pour le prochain Chapitre général. Aujourd’hui, c’est frère Mario qui nous partage le travail de notre journée :

Samedi 26 octobre

Notre journée a été moins dense que les autres. En effet, excepté les membres du définitoire (groupe de frère qui organise le chapitre général), nous avions une après-midi libre. Notre matinée a été marqué par un premier temps de travail en petit groupe afin de réfléchir sur des formulations sur le fondateur et l’institut puis sur le patrimoine spirituel de l’institut.

La deuxième partie de la matinée a consisté en l’écoute des rapports des diverses commissions qui avaient travaillé sur les abus dans la communauté. Les sujets étaient :

  • Quelle communication sur les auteurs d’abus ?
  • Comment accompagner les victimes et les auteurs d’abus ?
  • Quelle réparation est due aux victimes ?
  • Quels sont les gestes publics de demande de pardon de la part des frères que nous devrions poser ?

Vendredi 25 octobre

Après avoir particulièrement écouté hier, nous avons aujourd’hui surtout partagé entre nous. Nous avons commencé notre journée par un long temps de partage en séance plénière sur ce que nous avions entendu la veille. Nous avions chacun à répondre à la question : “Après ces trois jours de chapitre, qu’est ce que je veux dire sur le charisme et le fondateur?“. Ce fut ensuite à Soeur Noëlle Hausman, qui assiste à l’intégralité du chapitre, de nous donner un éclairage sur le discernement de notre charisme. Nous avons pu poursuivre par un temps de questions-réponses.

Elle revient avec nous sur sa présence depuis quatre jours et sur son travail à nos côtés :

L’après-midi a été intégralement occupée par des temps de travaux en petits-groupes.

Aujourd’hui, c’est frère Ignaz-Maria qui nous partage ce qui l’a marqué :

Jeudi 24 octobre

Notre troisième journée a été particulièrement dense. En effet, nous y avons traité de notre fondateur et de la question des abus. Pour cela, nous avons écouté deux témoins (qui ont demandé le strict anonymat), qui nous ont bouleversés et qui nous ont permis de continuer notre travail de lucidité, répondant ainsi à la demande exprimée la veille par Mgr Carballo. Ces témoignages ont été complétés par un regard historique et psychologique sur notre fondateur et sa famille. Nous étions particulièrement aidés pendant toute cette journée, par un médecin psychiatre, spécialisé dans la psychologie des groupes, afin de comprendre les mécanismes qui ont pu être à l’œuvre dans notre communauté.

C’est frère Renaud-Marie, conseiller du Prieur général qui revient sur cette journée:

Mercredi 23 octobre

La deuxième journée de travail de notre chapitre a été marquée par la présence et la parole de Monseigneur José Carballo, secrétaire de la Congrégation pour la Vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostolique à Rome, invité de cette deuxième session. Il est longuement intervenu devant les capitulants, auxquels s’étaient jointes les Prieures générales des Sœurs apostoliques de Saint-Jean et des Sœurs contemplatives de Saint-Jean, ainsi que leurs conseils. Dès 9h00, il nous a remercié pour notre invitation et nous a délivré son message pendant 1h30.

Une parole très franche, nous encourageant à discerner notre charisme dans une grande liberté, à revisiter notre histoire ainsi que la relation à notre fondateur. Enfin, ce fut une parole nous invitant à l’espérance et à avancer avec confiance sur notre chemin de croissance. Voici une interview qui résume son message :

Après un temps d’échange en petit groupe, afin de dégager des questions à poser dans l’après-midi à Mgr Carballo, nous nous sommes dirigés vers notre chapelle. Voici l’homélie qui a été prononcée par son Excellence lors de cette messe votive à l’Esprit Saint :

L’après-midi a été exclusivement réservée à la réponse aux questions. C’est frère Benedict, vicaire général, qui nous partage ce qu’il a retenu de cette journée :

Mardi 22 octobre

La deuxième session de notre Chapitre Général s’est ouverte ce matin par un mot de notre Prieur général, frère François-Xavier. Ce fut ensuite à frère Geoffroy-Marie, membre du définitoire (l’organe de préparation du chapitre général) de nous présenter le déroulé de ces 10 jours de travail. Après un rappel de ce que nous avions vécu et voté à la première session, il nous a présenté tout le travail accompli par les différentes commissions qui ont préparé la deuxième session. Il a terminé sa présentation par le plan des 10 jours de travail ainsi que la présentation des différents intervenants.

C’est frère Jean-Syméon qui nous partage aujourd’hui ses premières impressions après le premier travail que nous avons eu avec un médecin psychiatre spécialisé dans la psychologie de groupe :

Découvrez ensuite l’homélie de frère François-Xavier lors de la messe d’ouverture du Chapitre général :

Nous avons poursuivi notre travail durant l’après-midi avec une théologienne de renom : sœur Noëlle Hausman. Elle nous a introduit à la théologie de la vie consacrée afin d’avoir un regard de fond sur les liens entre charisme, fondation et fondateur. C’est frère Geoffroy-Marie qui nous livre ses réactions :

Ordination diaconale de François-Joseph Billod

Publié le 6 octobre 2019

Ordination diaconale de François-Joseph Billod

Le dimanche 6 octobre 2019, François-Joseph Billod, oblat de Saint-Jean rattaché au prieuré de Saint-Quentin (37), a été ordonné diacre dans la très belle cathédrale de Bourges (18) par Mgr Jérôme Beau archevêque de Bourges, en présence de Mgr Armand Maillard, archevêque émérite du diocèse.

Devant son épouse Anne, ses trois garçons adolescents, sa famille et ses amis dont quelques oblats et sœurs apostoliques, il a répondu à l’appel de l’Eglise : “Avec l’aide du Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu et notre Sauveur, nous choisissons notre frère François-Joseph pour l’ordre des diacres.”

Institué lecteur et acolyte en 2017, il avait été appelé comme candidat au diaconat par Mgr Maillard en 2018.

François-Joseph Billod devient ainsi le troisième diacre permanent parmi les oblats de Saint-Jean.

efficitur. Donec id dictum eget Aliquam ut pulvinar Curabitur ut dolor