Formation

Formation des Frères de Saint-Jean

Étapes

Après un premier discernement dans le cadre du postulat (environ un an), la première étape de la formation est le noviciat (entre 18 et 24 mois). Au milieu de cette période, le novice reçoit l’habit et son nom religieux. La troisième étape est la profession simple (au moins 4 ans). Ce temps s’effectue dans les prieurés de formation de Saint-Jodard et de Rimont. Il inclut toujours un stage (1 ou 2 ans) dans un prieuré apostolique. Au terme de cette période qui confirme ou non l’appel, le frère pourra prononcer ses vœux perpétuels. Pour ceux qui y sont appelés, l’ordination sacerdotale a toujours lieu une fois que la profession définitive a été prononcée, elle concerne une grande majorité des frères.

Frères de Saint-Jean

Accompagnement

Tout au long de sa formation initiale le frère bénéficie, de la part de ses formateurs, d’un accompagnement personnalisé, d’une part pour l’aider à découvrir le charisme et la vie de son institut religieux et d’autre part pour lui permettre de discerner librement de continuer ou pas le chemin vers un engagement définitif. Afin de garantir la liberté intérieure et l’ouverture du cœur, cet accompagnement se fait de façon distincte au for externe (formateur, prieur) et au for interne (père spirituel, confesseur).

Les études

Les études se font selon la charte des études (Ratio studiorum) adoptée par la Conférence des évêques de France en vue de la préparation des candidats au diaconat et au presbytérat. Elles impliquent des cours de philosophie, de théologie, de pastorale, de droit canon et aussi de sciences humaines telles que l’histoire de l’Eglise ou la psychologie. Des formations plus spécifiques sont délivrées concernant la maturité affective et sexuelle et la prévention des abus. Des frères professeurs et des intervenants extérieurs donnent les cours dans les studium de philosophie et de théologie. De façon complémentaire, il est possible de poursuivre ailleurs des études universitaires et de recevoir un diplôme d’État ou canonique.

En savoir plus sur notre vie d’étude

Formation pour devenir frère formation

Découvrir la maison-mère de la communauté

Pour aller plus loin

Quels sont les professeurs qui interviennent sur les différents cycles de formation ?

Les professeurs qui enseignent dans les centres de formations des frères ont un diplôme d’État ou un diplôme canonique.

Ils sont frères ou sœurs de Saint-Jean, laïcs, prêtres diocésains ou religieux d’autres communautés.

Que ce soit en philosophie, en théologie, ou dans d’autres domaines comme par exemple l’exégèse ou la psychologie les frères étudiants bénéficient ainsi de compétences diverses et complémentaires.

La formation donne-t-elle droit à des équivalences ?

L’École Saint Jean, est un institut privé de formation où les frères étudient principalement la philosophie et la théologie.

Cet institut ne délivre pas encore de diplôme donnant droit à une équivalence dans d’autres universités. Toutefois, les frères et sœurs de Saint Jean, qui y ont achevé leur formation, sont habituellement acceptés dans des universités en Master 1.

Découvrir la maison-mère de la communauté

Nos lieux de formation

Les noviciats de la communauté sont situés :

  • au Cameroun à Simbock
  • aux USA à Princeville (Illinois)
  • au Mexique à Monterrey
  • aux Philippines à Cebu
  • en France à Saint-Jodard (42)

Le studium de philosophie est en France à Saint-Jodard (42).
Le studium de théologie est en France à Rimont (71).

Comment se déroule le postulat ?

Le postulat dure environ un an. C’est un temps de découverte de notre vie et de discernement quant à une demande d’entrer au noviciat. Il se vit soit en étant accueilli dans un prieuré, soit en résidant ailleurs. Cela dépend des pays.

Accueilli dans un prieuré le postulant participe de la vie des frères. Il rencontre régulièrement un responsable et un accompagnateur spirituel de son choix. Il reçoit aussi une première formation.

Dans le postulat non-résidentiel le postulant suit un programme de rencontres, d’expériences dans des prieurés et de formations mensuelles ; il est suivi par le frère responsable du postulat et par un accompagnateur spirituel de son choix. Il peut ainsi continuer ses études ou ses activités professionnelles. Avant de faire sa demande d’entrée au noviciat, il fait une retraite de discernement vocationnel.

 

Comment choisit-on son nom religieux ?

Le nom religieux est reçu au moment de la prise d’habit, à mi-parcours du noviciat. Le novice propose 3 noms entre lesquels le supérieur en choisit un. Cette tradition monastique du changement de nom exprime qu’en entrant dans la vie religieuse le baptisé entreprend un nouveau chemin à la suite du Seigneur.

odio neque. ut non ut commodo sem,