Fondation Arul Ashram à Pondichéry – Inde

Frères de Saint-Jean à Pondichéry

Les frères ont fondé le prieuré Arul Ashram à Pondichéry en février 1997 à la demande de l’archevêque du lieu. L’intention première était de permettre une présence contemplative masculine dans ce diocèse et d’être proche des étudiants de l’université centrale de Pondichéry. Les apostolats assurés par les frères couvrent les besoins spirituels des enfants et des étudiants, l’aide à la formation de différentes congrégations religieuses, le suivi du centre de sidéens et l’accueil de retraitants profitant du silence de l’ashram.

Le centre de sidéens de Shanthi Bhavan est situé sur le terrain même où a été construit le prieuré des frères de Saint-Jean. Prévu à l’origine pour recevoir des hommes en fin de vie, il a ensuite dû accueillir des femmes et des enfants. Cela a conduit à construire des maisons séparées pour recevoir ces femmes et ces enfants, voire même des familles. Étant donné la croissance régulière du nombre d’enfants séropositifs et orphelins, une petite école est née et peut aussi servir d’atelier de formation.

L’ashram a une capacité d’accueil qui est encore trop petite et demande à grandir. Avec les frères, les étudiants, les malades du sida, les sœurs qui s’en occupent, les volontaires étrangers et le personnel indien, environ 90 personnes à vivre dans le même lieu.

Site des Frères de Saint-Jean à Pondichéry
Écouter un reportage RCF

Quelques exemples

Noé Mission - France : des volontaires pour animer et développer des projets initiés par des Frères ou des Soeurs de Saint-Jean, auprès des plus démunis.
L'association Magdalena - France : auprès de ceux qui vivent dans la rue ou de la rue, et des hommes et femmes en situation de prostitution.
Saint-Jean Espérance - France : accueil de jeunes, hommes ou femmes, de 18 à 35 ans, en difficulté du fait d’addictions, particulièrement de la toxicomanie.