Nouvelle publication

Publié le 1 septembre 2018

Aletheia N°52, Sensibilité et intelligence

Le 52e numéro d’Aletheia est paru. Il s’intitule “Sensibilité et intelligence” et propose une lecture du De Anima d’Aristote.

Sommaire

La perception sensible comme embryon de conscience – De anima, III, 1-2 Fr. Jean-Gabriel G. de B.
L’imagination au coeur du vivant humain : l’originalité aristotélicienne – De anima, III, 3 Fr. Samuel R.
La spécificité de l’intelligence humaine selon le traité de l’âme d’Aristote – De anima, III, 4-5 M. Michel Siggen
Simplicité et complexité : objets et opérations de l’intellect selon Aristote – De anima, III, 6-7 M. Gweltaz Guyomarc’h
Les êtres vivants se meuvent-ils réellement par eux-mêmes ? De anima, III, 9-11 Fr. Jean-Pierre V.
Le problème de la sensorialité animale – De anima, III, 12-13 M. Gilbert Romeyer Dherbey

Études

Liturgie et prière personnelle : une opposition ? ( II ) Fr.Tarcisius D.
De la manière particulière du pape François de mettre l’Église en mouvement (2/5) Fr. Denis B.
La Samaritaine, périphérie et mystique de la rencontre Sr. Marie-Jean-Baptiste F.-S.-M.

Aletheia N°52, Sensibilité et intelligenceRevue philosophique et théologique de l’École Saint-Jean
Aletheia N° 52 – Juin 2018

Commander la version papier en adressant votre demande et un chèque de 18 € à :
Secrétariat de la revue Aletheia – N.-D. de Rimont
71390 Fley (France)

Télécharger l’édito de Fr. François-Frédéric L. dans Aletheia N°52